Voir l'itin?raire de JR Dufort

Acc?der aux galeries

Adresse - t?l?phone - mail

Saison 2023
Parmi les œuvres plus ou moins avancées cet été voici un paysage andalou. (enduit de plâtre & ciment & acrylique / bois)
Au sud de l'horizon (120 x 100)
 
Printemps de Ducontenia 2023

Sound of Silence (100 x 80) Reconditionné 2023

Mardi 25 avril, le jury du concours du « Printemps de Ducontenia » a sélectionné parmi 210 projets de qualité, soixante-quinze œuvres ( dont 42 peintures)

qui seront exposées durant un mois entre la villa et les allées du parc de Ducontenia à St Jean de Luz.

voir la galerie Reconditionnés 2023

 

Saison 2023 (Suite)

Ci dessous un exemplaire de la prochaine mini série provisoirement (?) intitulée : Extinction des feux

Extinction des feux N ° 3 (80 x 60 )

 
Saison 2023 Reprise(s)

Dans le nouvel atelier dacquois, retour en peinture après bientôt 18 mois d'abstinence. Une reprise "par la bande", plutôt laborieuse.

Ainsi ce sont des travaux plus ou moins anciens, en jachère ou inachevés

et d'autres nécessitant des repentirs sévères qui ont été exhumés cette fin d'année. Des "reconditionnés" en quelque sorte

Tavira (80 x 60) 2019 - version "reconditionnée" en 2022

Saison 2020
J’aurais pu intituler ce tableau, réalisé juste avant le grand confinement, “La fin du voyage”
L’usure du monde n° 2 (100 x 80)

Saison 2019 (fin)

Katia “sublime modèle”

Katia (65 x 50) Mine de plomb, encre, acrylique sur papier industriel marouflé sur bois.

Saison 2019 (suite)

Deux études “prospectives” pour le pont de vieilles pierres qui enjambe les barthes de l’Adour à St Vincent de Paul.

Version crépusculaire – entre chien et loup – qu’un intrigant pinceau de lumière a balayé un matin dans l’atelier..

Deux Huile (s) sur papier toilé. Respectivement 30 x 40 & 25 x 40

Saison 2019 (suite)

Les eaux livides (60 x 80 ) collection particulière  (B. Faujour)

Exposée à la grange autrement dans le cadre du festival des Mots d'Amou (voir en page infos)

Année 2018 (fin)

Suite aux critiques justifiées sur la composition de ce tableau, lors de l’expo de septembre 2018, j’ai procédé à un sérieux repentir.

Les deux cartouches figurant les pompes Tosi du marais d’Orx ont été supprimés.

Voici la proposition finale, plus épurée, plus “silencieuse ”où seule la barque vient rompre la planéité liquide.

After the gold rush II (100 x 80)

Saison 2018 (suite)

Quelque chose comme une alerte lointaine se glisse jusqu'à nous dans ce vide clair du matin plus rempli de présages que les songes. (Julien Gracq)

Maremma I (80 x 100) collection particulière  (Montgaillard)

Maremma I sera exposé durant ce mois de septembre à la Maison du marais d’Orx. (voir l'affiche en page Infos)

Saison 2018

Deux huiles travaillées cet hiver qui figureront probablement à L’Expo de cet été à Seignosse

Les Nuits profondes (40 x 40) Collection privée Hélène et Claire L.
Ni remords ni regrets (40 x 40) Collection privée Hélène et Claire L.

Saison 2017

Deux huiles qui figureront cet été à L’Expo de Seignosse (40)

cliquer pour agrandir cliquer pour agrandir

L’Horizon sans bruit  - huile sur toile (20 x 27)

L’Astre noir -  huile sur toile (20 x 27) collection particulière  Francfort (Allemagne)

 

Saison 2016

Les Casernes 1 ( 80 X 100)  collection particulière  Albir (Espagne)

"La peinture est tendue entre deux pôles. (…) D'un côté la picturalité du tableau, sa matière malaxée, ses épaisseurs :

les « picturalistes » sont les aristotéliciens de la peinture dont ils acceptent le désordre fondamental. Ils se nourrissent de la force originelle.

De l'autre Les « plasticiens » dégradent l'énergie pour réaliser une œuvre dans le désir de maîtriser le réel par l'esprit, par le concept.

Aspirant à s'imposer au temps, ils se situent comme des individus isolés, dans une vision platonicienne du monde."

(Patrick Lamarque)

La démarche artistique de jean rené dufort s'inscrit volontiers dans le second pôle.

©BF 2012-2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.